Témoignages

Témoignage d'Amanda Hassner (étudiante 2017)

Amanda Hassner

Témoignage d'Amanda Hassner (étudiante 2017)

La formation tout au long de la vie. Quand on est passionnée par son travail et par la vie, ce n’est pas une question d’envie mais de besoin. Pour ma part, le cycle continu qui consiste à apprendre, à enseigner et à créer est ce qui me pousse à me lever chaque matin. C’est aussi vital que de me nourrir. Au travail, quand mes associés me demandent de leur enseigner des choses et de leur donner de l’inspiration, je m’enrichis pour pouvoir les enrichir ensuite. Cependant, la formation doit parfois trouver une place au milieu des projets sans fin et des dates butoirs. C’est souvent une quête solitaire. J’enseigne en cuisinant et j’apprends en cuisinant ; je fais souvent des expérimentations en cuisine quand tout le monde a terminé sa journée.

J’avais une certaine appréhension avant de suivre le programme des Hautes Études du Goût. J’avais pris l’habitude d’apprendre en mettant la main à la pâte en cuisine, mais ce n’est pas du tout l’approche d’HEG. Dès le premier jour, on m’a rappelé que la gastronomie et la cuisine sont différentes. Pendant cette formation de deux semaines, je me suis souvenu que je fais davantage que cuisiner pour les gens : je leur donne – de façon sensorielle - une culture culinaire et je leur transmets ce que manger signifie. 

Mais dire que j’ai étudié la gastronomie pendant deux semaines ne rend pas justice au programme HEG. En fait, j’ai dégusté le repas le plus délicieusement intellectuel et le plus enrichissant pour l’inspiration qu’il m’ait été donné d’imaginer. J’ai partagé ce « repas » avec les meilleurs nouveaux compagnons qu'on puisse espérer. La gastronomie recouvre des aspects extrêmement variés qui naviguent entre l’art et la science, avec toujours une dimension historique et culturelle. Chaque cours était comme un plat unique, un vrai festin, mais l’ensemble était lié pour former un repas complet. Je n’aurais jamais pu rencontrer des professeurs aussi passionnants et passionnés ailleurs. Leurs cours étaient agencés de manière à favoriser l’implication et la réflexion. Même si chaque intervention était très riche et très fouillée, nous n’avons eu qu’une petite dégustation de chaque sujet, des bribes d'informations nous donnant envie d’approfondir et d’en savoir plus.

HEG attire des étudiants très divers. Ils viennent du monde entier, à tous les stades de leur carrière professionnelle, et exercent dans des domaines pluridisciplinaires du monde de la gastronomie.  J’ai appris des professionnels de l’éducation dans le programme, mais aussi de l’expérience et des échanges avec les autres participants à la formation. C’était un honneur d’être parmi eux.
Les repas étaient plus qu’un concept allégorique dans le programme HEG : non seulement les moments passés autour de mets et de vins étaient extraordinaires, mais ils étaient en parfaite adéquation avec l’enseignement. Bien sûr, les repas trois étoiles étaient une grande source d’inspiration et de création, mais je garde également un souvenir jouissif de plats traditionnels, souvent servis comme en famille, ou encore des petites portions de beurre de Normandie pour le petit-déjeuner.
C’était important pour moi de goûter à des plats préparés et servis par d’autres personnes que moi-même. Le voyage est un moyen merveilleux pour un professionnel de la gastronomie de se défaire du carcan de sa cuisine. Je ne pouvais pas imaginer meilleur programme qu’HEG pour m’évader de ma routine au travail et pour élargir ma vision de la gastronomie et continuer à la faire vivre.

Institut des Hautes Etudes du Goût, de la Gastronomie et des des Arts de la Table

  • Tel : +33 6 60 46 40 81
Vous êtes ici : Home Club HEG Témoignages Témoignage d'Amanda Hassner (étudiante 2017)