A la rencontre de Vincent Marcilhac

15 Jan 2014

Lire en anglaisLire en français

 

 

Interview de Vincent Marcilhac - Conférences culinaires Le Cordon Bleu Paris - Accords vins et fromagesVincent Marcilhac est à la fois formateur dans la licence professionnelle de restauration gastronomique à vocation internationale de l'Université de Cergy-Pontoise, auteur de nombreux ouvrages et publications et Président-Fondateur de l'association Geofood. Spécialisé dans le luxe et la géographie de l'alimentation, il aborde la gastronomie sous un angle culturel. Il a reçu de nombreuses récompenses et distinctions pour ses ouvrages, publications ainsi que pour sa thèse « Le luxe alimentaire français », qu’il a réalisé dans le cadre de son doctorat en géographie de l’alimentation en 2011. Nous sommes partis à sa rencontre…

Comment avez-vous été amené à vous intéresser au luxe alimentaire pour votre thèse ?
Faire une thèse de géographie sur le luxe alimentaire est en effet quelque chose d’assez original. Je le dois d’abord à mon maître, le professeur Jean-Robert Pitte, qui a eu une influence déterminante sur ma formation de géographe. J’ai eu aussi la chance d’avoir des parents qui m’ont transmis une éducation de gourmet. Enfin, il était important pour moi de faire une thèse qui soit utile à la société : ce secteur du luxe alimentaire est très porteur du point de vue économique et de l’emploi. J’ai fait une thèse en relation étroite avec les professionnels de ce secteur.

Pour quel fromage nourrissez-vous un intérêt particulier et pourquoi ?
Le salers tradition. Mon intérêt pour ce fromage est à la fois identitaire et gustatif. Identitaire, car j’ai vécu toute mon enfance en Auvergne et ce fromage a souvent été présent sur le plateau de fromages du repas dominical. En tant que géographe, il illustre bien une notion qui m’est chère : le terroir.

Un souvenir gustatif ancré en vous ?
Les truffes à la croque-au-sel. C’est ainsi que j’ai goûté pour la première fois ce produit extraordinaire qu’est la truffe noire melanosporum  chez un trufficulteur de la Drôme .Un produit pour lequel je nourris une passion toute particulière, que l’on peut parfois associer au fromage (comme le brie truffé que propose chez Fauchon le fromager François Robin durant la période des fêtes).

Quelle vision de la gastronomie souhaitez-vous transmettre à vos étudiants ?
La dimension hédoniste et émotionnelle que j’essaie de faire partager à mes étudiants à travers mes cours, mais aussi  à travers les conférences-dégustations que j’organise dans le cadre de mon association Geofood.

Une citation ou une phrase qui vous caractérise ?
« L’homme se nourrit d’aliments, mais aussi de symboles et de rêves »
(incipit de mon ouvrage sur Le luxe alimentaire : une singularité française)

Vincent Marcilhac est intervenant lors d'une des conférences culinaires à l’École Le Cordon Bleu Paris.

Institut des Hautes Etudes du Goût, de la Gastronomie et des des Arts de la Table

  • Tel : +33 6 60 46 40 81
Vous êtes ici : Home Actualités A la rencontre de Vincent Marcilhac